Évènementiel

Le nomadisme et l'isolement du métier de marinier ont de tous temps resserré les liens familiaux et amicaux ; l'outil de travail devient alors le porte drapeau de cette joie de se retrouver à toutes les fêtes familiales

Mariage.jpg (12643 octets)On est marinier de père en fils ceci est vrai aussi pour la lignée féminine et si   exceptionnellement l'un des deux venait "d'à terre" cette étiquette le suivrait toute sa vie. Le déplacement des mariniers les oblige pour scolariser leurs enfants de les mettre en pension. Ces pensionnats étaient nombreux dans les villes fluviales. Les enfants venaient alors "au bateau" uniquement pour les vacances ; et embarquaient dès après le CAP ils ne rencontraient dès lors que des jeunes du même milieu lors des "Pardon" ou des fêtes familiales.

Péniches en fête.jpg (17238 octets)

On est cousin à travers la France entière et lors du baptême du petit dernier on rencontre d'autres mariniers. Les nouvelles on les avait lors des haltes quand bord à bord on attendait l'ouverture de l'écluse ou qu'à couple on faisait un brin de canal ensemble, et quand on se croisait en route on échangeait le macaron avec son conjoint pour courir vers une zone de silence et sans ralentir, la main en porte voix, on se les criait.

Actualités    Suite