Majesty Photo B.K MAYFLOWER 896T Dijon Photo B.K CRÉATION DE REMOUS     Majesty


LE CHENAL en est .................... la RÈGLE

Le respect des Voies navigables


LA VITESSE  en est........................... la LOI

Non respect du Règlement général de Police : 

LE RESPECT DE TOUS LES USAGERS ...la DIGNITÉ

Mariniers nouveaux : ce que la technique vous offre est limité par l'éthique d'une vieille profession qui enseignait plus que toute autre le respect de ceux "d'à terre" qui les regardaient passer;

Le respect d'une vitesse autorisée, où même inférieure, protège l'érosion des berges;

Le batillage dégrade berges et cours d'eau, il est directement dépendant de la vitesse ;
 le coût de cette dégradation ne sera plus supportable par les collectivités locales ; 

 

Vue du chenal

Règlement général de Police : (Décret n°73-912 du 21 septembre 1973

Article 1. 04.

Devoir général de vigilance.

Même en l'absence de prescriptions réglementaires spéciales, les conducteurs doivent prendre toutes les mesures de précaution que commandent le devoir général de vigilance et les règles de la pratique professionnelle courante en vue d'éviter:

De causer des dommages aux autres bâtiments et autres matériels flottants, aux rives ou aux ouvrages et installations de toute nature se trouvant dans la voie navigable ou à ses abords;

De créer des entraves à la navigation; De mettre en danger la vie des personnes

Article 6.20        Remous

1. Les bâtiments doivent régler leur vitesse et leur distance à la rive pour éviter:

De créer des remous ou un effet de succion qui soient de nature à causer des dommages à des bâtiments ou matériels flottants en stationnement ou faisant route ou à des ouvrages;

De provoquer des vagues déferlantes qui soient de nature à entraîner des dommages aux berges.

Ils doivent, en temps utile, diminuer leur vitesse, sans tomber toutefois au-dessous de la vitesse nécessaire pour gouverner avec sécurité:

a) Devant les entrées des ports;

b) Près des bâtiments qui se trouvent amarrés à la rive ou à des embarcadères, ou qui sont en cours de chargement ou de déchargement ;

c) Près des bâtiments qui stationnent aux aires de stationnement habituelles;
 et suite ....


Découvrez l'histoire de la brigade fluviale, la sentinelle de la Seine

 Tôt ou tard les regards se tourneront vers les auteurs de ces nuisances pour l'entretien des rives. 

EOLE hors chenal et remous

Trop près, trop vite = remous créant dommages aux installations et berges ..
          photo B.Kuntz

FRANTZ règulièrement trop vite et près crée des remous
Cohabitation  et partage 

       Le temps est révolu où la voie navigable appartenait, dans l'esprit des mariniers, exclusivement aux transporteurs, s'y sont greffés tourisme, passagers, plaisance, sports nautiques et bateaux stationnaires à perpétuelle demeures, d'activités ou bateaux-logements ... Cette multiplicité d'usages est une richesse qui grandit la voie navigable dans le respect mutuel ..

Liste

Majesty Mayflower Dijon Frantz Vesalius Knarr Morgiou    
    Régulièrement trop vite et hors chenal provoquent remous