BATEAUX-LOGEMENTS bateaux stationnaires par destination

 Voir les bateaux stationnaires "activités" et les ÉTABLISSEMENTS FLOTTANTS

Le logement ou l'activité  commandent tous deux une communication, un échange permanent avec la vie "d'à terre".

Gustave BORDE

 Les bateaux-logements présentés dans ces pages le sont dans la diversité :
~ de pontons flottants
~ d'établissements flottants
~ de bateaux stationnaires non motorisés
~ de bateaux stationnaires motorisés navigants

Beaucoup d'anciens bateaux de transport dit "commerces" ont trouvé une nouvelle vie lors de la modernisation de la flotte marchande. Ces bateaux transformés, des fois coupés et raccourcis, aménagés en logement, demandent un stationnement quasi permanent pour satisfaire à leur nouvelle fonction d'habitat. Quand ils sont motorisés ils peuvent être hébergés dans des ports de plaisance mais laissent leurs places aux bateaux de passages pour naviguer un mois en été.
Sans moteur ou conçus en ponton ils rejoignent la catégorie des établissements flottants.
Le bateau-logement a fait le choix d'une vie sédentaire sur l'eau mais à poste fixe avec un accès permanent à terre.

Biens que considéré comme bien meuble par l'administration ces bateaux à perpétuelle demeure sont devenus des immeubles par destination.

ancien Freycinet coupé en deux
ALMA
St GEORGES
ex remorqueur avec coque en béton

    photo Bernard KUNTZ

    photo Bernard KUNTZ
ex Remorqueur en béton
MONT BLANC
TCHALK
LE CANCRE DELTA coté Neully

    photo Bernard KUNTZ
JULIEN
En cours d'aménagement à Puteaux
St Georges 
    photo Bernard KUNTZ AZRIEL

Les questions qui se répètent

"Il ne fait pas trop humide ?"  - "et quand l'eau monte ?  vous faites comment ? sous-entendu pour qu'elle ne rentre  pas ? - " Vous devez avoir des rats ?" - " des moustiques" - "Vous avez l'eau ? " l'eau courante ? et péremptoire "mais il n'y a pas de salle de bain .."

Et l'entretien de la péniche ?
 J'ai entendu dire qu'il faut la sortir de l'eau tous les dix ans . 

 
Bateau coupé
FREGATE
PICK AU VENT
 
Port VAN GOGH

Vivre dans un port

ÎLE DE FRANCE

PARIS

LA BRIGANTINE
    Photo B.K  MARS
    Photo B.K
 VEGA
LA TRANSHUMANCE AOÛTIENNE vers le Sud

L'acceptation dans un port est soumis à l'obligation de libérer la place un mois dans l'année. Pour des raisons de convenances personnelles le monde fluvial choisi préférentiellement la période d'été. Cette transhumance estivale facilite l'hébergement des bateaux de tourisme de passage.
Par obligation cette pratique s'est étendue aux bateaux-logements ayant signé avec VNF, gestionnaire régalien de 1991 à 2010 .. une convention d'occupation temporaire appelée COT. La gestion discrétionnaire, hégémonique, arbitraire et répressive de VNF a, entre autres, imposé la visite en cale sèche. La peur au ventre de ne pas retrouver leur place vacante au retour, les propriétaires de bateaux-logements s'amendaient de cette exigence en période estivale. 

JASMINA
 
Freycinet - La transhumance aoütienne
ADRIANA luxemotor 
    photo Bernard KUNTZ
   
LONDON 
    photo Bernard KUNTZ
CER-BER bateau-logement

LE RETOUR  avec la peur d'avoir perdu sa place

VENERANDA

Patricia
    photo B.Kuntz

Type Luxmotor

ART DE VIVRE CUSTAAF
    Photo B. Kuntz
EVA
MORGENSTER type Luxmotor
QUO VADIS  type Luxmotor
Freycinet  transformé en bateau-logement
HENDRIKA jOHANNA 
    photo B. KUNTZ ALMA
Retour de nuit